La restauration du diorama

Contenu de la page : La restauration du diorama

En 1842, Louis Daguerre peint dans l’église de Bry son dernier diorama [1], peinture monumentale à effets de 5 m 35 sur 6 m 15. Au moyen de ses dioramas, Louis Daguerre a su mettre en valeur le rôle de la lumière dans la peinture, la valeur symbolique de l’illusion et, plus largement, la relation nouvelle du spectateur à l’espace et au temps.

Le principe du diorama [2] est de montrer une transformation dans le tableau, par le déplacement progressif de la lumière, de façon à passer, par exemple, d’un effet de jour à un effet de nuit. La technique repose sur la transparence de la toile, que l’on éclaire tantôt par-devant, tantôt par-derrière, donnant une impression de mouvement dans la toile fixe.

Le diorama de Bry représente une perspective d’architecture gothique, un trompe-l’œil destiné à faire croire au visiteur que le fond de la modeste église dans laquelle il est entré, est prolongé par un chœur gothique beaucoup plus vaste. Daguerre l’avait conçu et réalisé afin qu’il soit le plus illusionniste et le plus immersif possible.

La toile du diorama, composée de trois lés verticaux était tendue sur un traverse. Sa base, maintenue par un système de contrepoids se situait à la hauteur des yeux du spectateur. Les boiseries du chœur peintes en faux marbre gris, rose et vert se prolongeaient en trompe-l’œil dans le diorama, créant l’illusion de continuité avec le bâtiment. Le diorama était éclairé par une verrière zénithale et par deux fenêtres latérales.

Depuis début 2007, sous la direction de M. Dominique Dollé, une équipe de restaurateurs travaille [3] dans un atelier construit spécialement à cet effet par la ville de Bry-sur-Marne. Le but de cette restauration globale [4] [5] est de présenter l’œuvre dans la forme et dans le décor voulus par Daguerre en 1842. Cette peinture reprendra sa place dans le chevet de l’église Saint-Gervais et Saint-Protais à Bry-sur-Marne dès la fin des travaux de rénovation actuellement en cours de réalisation dans l’église.

La restauration du diorama constituait un projet ambitieux [6] pour la commune de Bry. Elle a été rendue possible grâce aux concours financiers apportés par la Fondation Getty (USA), l’État, le Conseil général du Val-de-Marne, sans oublier les dons de particuliers versés à la Fondation du Patrimoine.

La restauration du diorama « soutenue par la Fondation Getty » La Fondation Getty finance dans le monde des projets pour la sauvegarde d’œuvres d’art. Elle regroupe d’éminents spécialistes dans le domaine de l’histoire de l’art. Bénéficier du label et d’un financement de cette prestigieuse institution signifie que la pièce concernée est de grande qualité et que le dossier technique est sans faille.

Adresses utiles

Mairie

Hôtel de Ville

Télécharger la Vcard
  • Work01 45 16 68 00
    • 1 Grande rue Charles de Gaulle
    • 94360 Bry-sur-Marne
  • http://www.bry94.fr
  • Détails

    Horaires d’ouverture :

    • Du lundi au vendredi
      • 8h30 - 12h00
      • 13h30 - 17h30
    • Le samedi
      • 09h00 - 12h00
  • Localiser