2017/2020 : vers un nouveau Pont de Nogent

Contenu de la page : 2017/2020 : vers un nouveau Pont de Nogent

Situé au carrefour de l’autoroute A4, de l’autoroute A86, de la RN486 et de la RD145, le pont de Nogent subit l’un des plus gros bouchons d’Europe. La Direction des routes Île-de-France (DiRIF) travaille depuis plusieurs années à son aménagement. Les acquisitions foncières étant terminées et les études détaillées très avancées, la DiRIF engagera le premier marché de travaux dès la fin de cette année.

Le projet en quelques mots
Le réaménagement du pont poursuit plusieurs objectifs :

  • fluidifier le trafic en améliorant les conditions de circulation et de sécurité des usagers,
  • favoriser les circulations douces,
  • améliorer le cadre de vie des riverains, en réduisant notamment les nuisances sonores et la pollution atmosphérique,
  • et enfin, améliorer l’insertion du pont de Nogent dans les sites du bord de Marne.

Concrètement, le carrefour dit « à l’indonésienne » va être entièrement revu pour laisser place à un aménagement routier qui rendra la circulation plus fluide. Moins de croisements, des accès facilités aux autoroutes A4 et A86, de nombreuses protections acoustiques le long de l’autoroute A4. Une manière de réduire les nuisances sonores tout en préservant la sécurité des usagers.

Un chemin dédié aux piétons et aux cycles, accessible aux personnes à mobilité réduite, va également être aménagé le long du pont de Nogent. Constitué de deux passerelles, dont une franchissant la Marne, il permettra aux piétons et aux cyclistes d’aller du port de Nogent au parc du Tremblay, et vice versa, en étant protégé du trafic routier. Ce chemin desservira au passage un nouveau parc qui sera construit à la place de l’actuelle bretelle d’entrée vers Paris, en bords de Marne.

Trois ans de travaux
Dès ce mois-ci et ce jusqu’au mois de novembre 2016, les travaux « préliminaires » vont débuter avec le déplacement des réseaux concessionnaires : électricité, téléphonie, mobilier urbain, arrêt de bus.

Les travaux de voirie, quant à eux, devraient démarrer au printemps 2017 pour s’achever en 2020.Trois ans de travaux, deux grandes phases : la première qui concerne les axes routiers avec notamment les terrassements le long de la clôture du parc du Tremblay et la création d’une nouvelle voie de desserte du parc, la réalisation de nouvelles bretelles entre la sortie de l’A4 depuis Paris jusqu’au boulevard de Stalingrad et une réouverture de l’ensemble des voiries prévue dès 2018 (ndlr : durant cette période, des voies seront neutralisées en fonction des besoins des travaux) ; la seconde concernera quant à elle la partie aménagements paysagers, acoustiques et cheminement des piétons et cycles et se déroulera sur la période 2018/2020.

Les travaux coûteront au total près de 48 millions d’euros, co-financés à hauteur de 20,8 M€ par l’État, 20,8 M€ par la région Île-de-France et 6,4 M€ par le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020.

Retrouvez toutes les infos sur ce chantier sur dir.ile-de-France.developpementdurable.gouv.fr

Adresses utiles

Mairie

Hôtel de Ville

Télécharger la Vcard