Accueil > Ma mairie > Le Maire > Édito du maire > Edito du mois de novembre

Edito du mois de novembre

Contenu de la page : Edito du mois de novembre

Madame, Monsieur,

La construction de la future gare « Bry-Villiers-Champigny » (ligne 15), et l’interconnexion avec le RER E, conduit le gouvernement et les décideurs à urbaniser fortement les secteurs autour de ces gares. Suite au concours « Inventons la Métropole », le projet Marne Europe, qui sera implanté sur Villiers, a été retenu, et nous ne pouvons que constater la densification importante envisagée à Villiers-sur-Marne (dont 5 tours de 17 étages !).

Par ailleurs, l’état, soucieux de respecter ses engagements, s’est lui aussi lancé dans un programme d’aménagement de ses terrains. C’est ainsi que 180 logements sur 8 000 m2 doivent être construits rue Léon Menu, sur l’ancien terrain du Ministère de l’Intérieur. Ceci nous a été imposé, sans concertation, par l’ancien Préfet du Val-de-Marne.

Pour notre part, à l’heure où les communes sont remises en cause, il convient que nous essayions de garder la maîtrise de l’urbanisation de notre ville. C’est pourquoi nous proposons que la « Plaine de Jeux », terrain de 14 000 m2 situé à l’angle du boulevard Pasteur et du boulevard Méliès, soit aménagée selon nos souhaits, dans un projet plus raisonnable (200 logements, avec commerces, espaces verts et aires de jeux).

Pourquoi faire cela maintenant ? Je dois évoquer le contexte de plus en plus difficile pour les communes. Les Lois transférant, dès le 1er Janvier 2018, aux Territoires et à la Métropole, la compétence « aménagement » en lieu et place des communes ne font que rendre plus inquiets les Maires qui voient leur rôle de gestion communale totalement amoindri. De plus, l’annonce du Premier Ministre relative à des permis de construire qui seraient délégués aux Présidents des Territoires, ne fait qu’aggraver cette incertitude.

C’est pourquoi, il vaut mieux construire 200 logements maintenant, sans attendre que l’état nous en fasse deux fois plus. « Les Hauts de Bry », depuis le lycée international jusqu’à la gare, en passant par les deux hôpitaux, les studios de cinéma, l’INA, le Parc des Sports (avec son nouveau gymnase), le centre équestre, doivent devenir un quartier exceptionnel, tout en conservant son cadre de vie agréable. Une maquette montrant le devenir global de l’ensemble de ce secteur est en cours de réalisation.

Aussi, je remercie les riverains qui ont participé nombreux à la première réunion de concertation le samedi 14 octobre dernier. J’invite tous ceux qui sont intéressés par ce projet à participer aux ateliers que nous mettrons en place prochainement.

En attendant la réalisation de ce projet, cette année encore, le Salon National des Artistes Animaliers vous donne rendez-vous du 12 novembre au 10 décembre, pour apprécier pas moins de 180 œuvres d’artistes spécialisés dans le genre. Peintures, sculptures et photographies, seront mises à l’honneur.

Jean-Pierre SPILBAUER
Maire
Vice-président du Territoire
Conseiller métropolitain

Adresses utiles

Mairie

Hôtel de Ville

Télécharger la Vcard