L’invention du daguerréotype

Contenu de la page : L’invention du daguerréotype

Après la mort de Niépce, en 1833, Daguerre poursuivit seul les recherches demeurées inabouties. En 1835, il découvrit que les vapeurs de mercure agissaient comme révélateur de l’image latente, invisible, imprimée dans l’iodure d’argent. En 1837, il parvint à fixer l’image avec de l’eau chaude saturée de sel marin. Daguerre venait de mettre au point un procédé permettant de fixer une image issue de la chambre obscure sur une plaque de cuivre recouverte d’argent. En 1838, il baptisa ce procédé du nom de « daguerréotype ».

Adresses utiles

Mairie

Hôtel de Ville

Télécharger la Vcard