Accueil > Ma mairie > Édito du Maire - septembre (...)

Édito du Maire - septembre 2020

Contenu de la page : Édito du Maire - septembre 2020

Chères Bryardes, Chers Bryards,

Depuis le 4 juillet, j’ai l’honneur d’être votre nouveau Maire de Bry-sur-Marne.

Dès la toute première seconde, je me suis immédiatement mis au travail. Avec la majorité municipale, nous avons déployé beaucoup d’énergie durant l’été pour préparer la rentrée.

D’abord, il nous a fallu réussir la transition entre la mandature précédente et celle qui s’ouvre. Cela peut paraître anodin, mais c’est un travail de fond considérable, indispensable et très chronophage. Une transition revêt des réalités diverses, comme la reprise en main de dossiers urgents, la rencontre avec les administratifs et les différents institutionnels, la mise en place de nouvelles organisations, les nominations à effectuer, etc.

À titre d’exemple, nous avons dû nommer les élus qui seront les représentants de la municipalité dans plus d’une vingtaine d’instances extra-communales, comme les conseils d’écoles, les syndicats, les conseils d’administration d’associations, etc.

Par ailleurs, comme nouveau Maire, je représente désormais Bry-sur-Marne dans deux instances importantes : le Conseil du Territoire Paris Est Marne&Bois et la Métropole du Grand Paris.

Ainsi, le jeudi 9 juillet j’ai été installé comme nouveau Conseiller métropolitain. Sachez que je suis de ces Maires qui veulent faire de la Métropole un outil de rayonnement de notre région, à l’échelle nationale et internationale, sans pour autant se substituer aux légitimés démocratiques des Conseils municipaux. Comptez sur moi pour œuvrer en ce sens.

De la même manière, toujours le 9 juillet, j’ai été élu Vice-président du Territoire Paris Est Marne&Bois (EPT 10) désormais présidé par Olivier CAPITANIO, Maire de Maison-Alfort. Cette structure, issue de la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), réunit 13 communes de l’Est parisien dont Bry.

Selon moi, l’EPT 10 doit être une instance visant à intervenir dès qu’il s’agit de porter des projets structurants à l’échelle du territoire. En revanche, elle doit scrupuleusement respecter les politiques menées par chaque Maire. En effet, vous élisez un Maire et non pas une politique imposée par d’autres. C’est précisément ce que j’ai déclaré lors de la première réunion des Maires et c’est tous le sens de l’action qui sera la mienne.

L’ensemble de mes collègues du Territoire s’inscrit dans cette même dynamique d’une « association de communes », respectueuse des politiques incarnées par chaque Maire. Là encore, comptez sur moi pour rester vigilant, porter votre voix et toujours défendre vos intérêts.

Enfin, nous avons déjà pris des décisions concrètes pour Bry. Parmi elles, ma toute première décision de Maire fut sans doute la plus importante. Fidèle à mon engagement, j’ai fait voter l’annulation de la destruction du gymnase Clemenceau et l’imposante opération immobilière de 4 000 m2 qui était prévue.

Vous le savez, j’entends être un Maire protecteur de votre cadre de vie et du patrimoine de la ville. Bien-sûr, je ne réussirai peut-être pas toujours mais enfin, par cette première décision qui lance mon mandat, je prouve qu’il est possible d’agir, pour vous, pour Bry.

À l’aube de ce nouveau mandat 2020-2026, les défis sont nombreux, de l’urbanisme aux finances en passant par les enjeux de votre quotidien. Soyez assurés que j’y mettrai toute mon énergie, toute ma détermination et, surtout, tout mon amour de Bry !

Au travail !

Charles ASLANGUL
Maire de Bry-sur-Marne
Vice-président du Territoire
Conseiller Métropolitain