Le général de Gaulle à Bry

Contenu de la page : Le général de Gaulle à Bry

Ce fut en effet à Bry, et plus précisément dans la petite gare SNCF, que les autorités françaises avaient décidé d’accueillir les chefs d’Etat des anciennes colonies françaises d’Afrique lors de leurs visites officielles en France. Ce choix, qui peut paraître étonnant, s’explique par la proximité de cette gare avec le château de Champs-sur-Marne, où résidaient les chefs d’Etat durant leur séjour. Après avoir débarqué à Marseille, ils prenaient en effet un train, qui les amenait à Bry. De là, une voiture les conduisait ensuite à Champs.

JPEG - 2.4 Mo
Lettre de Jacques Foccart au maire de Bry, 1962 (AM Bry, 3K1)
jpg - 2.4 Mo

De 1961 à 1969, cinq chefs d’Etat furent ainsi accueillis à Bry par le général de Gaulle et son gouvernement : Hubert Maga, président de la République du Dahomey (octobre 1961), Fulbert Youlou, président de la République du Congo (novembre 1961), François Tombalbaye, président de la République du Tchad (mars 1962), Christophe Soglo, président de la République du Dahomey (novembre 1967) et Jean-Bedel Bokassa, président de la République centrafricaine (février 1969).

JPEG - 2.3 Mo
Circulaire du maire de Bry, 1962 (AM Bry, 3K1)
jpg - 2.3 Mo

Ces visites officielles étaient organisées par le secrétaire général pour les affaires africaines et malgaches, Jacques Foccart, père de la « Françafrique » et homme de l’ombre du gaullisme. À cette occasion, un salon d’honneur somptueux, digne d’une rencontre entre chefs d’Etat, était aménagé près de la gare, avec lustres de cristal, parquets et tapis précieux. C’est l’architecte Albert Grégoire, prix de Rome, qui fut chargé du projet initial de décoration de la gare et de ses alentours. Le cérémonial d’accueil, qui ne durait guère plus d’un quart d’heure, était programmé à la minute près. Le général de Gaulle et les plus hautes personnalités de l’Etat accueillaient leur invité à sa sortie du train, entre les haies d’honneur des Gardes Républicains et au son de la musique militaire. Après de brèves allocutions de bienvenue, le cortège présidentiel se dirigeait ensuite, sous escorte motocycliste, en direction du château de Champs en empruntant les avenues Henri Cahn et Georges Clemenceau.

JPEG - 2.4 Mo
Lettre de Jacques Foccart au maire de Bry, 1969 (AM Bry, 3K1)
jpg - 2.4 Mo

Les services municipaux étaient étroitement associés à l’organisation de ces cérémonies. La population était elle aussi invitée à participer à la fête, devant la gare, en particulier les élèves de l’école Henri Cahn, à qui on remettait des petits drapeaux aux couleurs du pays invité. Après chaque visite, Jacques Foccart veilla personnellement, au nom du général de Gaulle, à remercier le maire de Bry pour le bon accueil que la population de Bry avait réservé à ces chefs d’Etat africains.

JPEG - 2.5 Mo
Accueil à Bry du président du Tchad François Tombalbaye par le général de Gaulle, 1962 (Musée Adrien Mentienne)
jpg - 2.5 Mo

Un buste du général de Gaulle a été installé en 1990 devant la gare de Bry afin de commémorer ces cérémonies.

Un document audiovisuel inédit, issu des collections de l’INA, rend compte de l’accueil à Bry du président la République du Dahomey Christophe Soglo, en 1967.

Adresses utiles

Mairie

Hôtel de Ville

Télécharger la Vcard